Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 00:03

La voilà, la Pomponette :

 

pomponette.jpg

 

 

... à ma place sur le lit.

 

Mais qui est Pomponette ? Avant d'être celle qui se prélasse sur les genoux de sa maîtresse, il s'agit d'une chatte de l'univers du film de Marcel Pagnol, La Femme du boulanger sorti dans les années 30-40. Elle apparaît dans une scène bien connue où elle incarne l'habile métaphore de la femme qui trompe le boulanger.

 

Ici, Pomponette incarne plutôt la flemmardise et la nonchalance, chatounette qui passe du canapé au lit en passant par la gamelle et les genoux de sa mère. Je l'ai prise dans mes bras mais je l'ai bien vite reposée. En effet depuis que mes cheveux sont une source de nourriture ainsi qu'une "réplique de serpillière" (c.f Cécile) pour elle, je ne la prend plus du tout. Il lui est aussi arrivé hier soir de venir me pétrir le ventre et de m'écraser une partie assez sensible de mon anatomie. Finalement, elle passe le plus clair de son temps sur les genoux de sa maman à lui faire des câlins et ne vient emmerder son papa que lorsqu'elle a faim.

 

Il faut savoir que pour une fois j'ai eu mon mot à dire dans cette histoire.

A la base, elle devait s'appeler Nikita mais ça ne me plaisait pas. Cécile avait encore pas mal de nom en tête : Natasha (hôtesse de l'air ?), Minette (t'as rien de plus original ?), Bijou (ho non...), Parme (on va en faire du jambon ? hin hin...) etc...

Bref, une catastrophe. Cependant, madame voulait quelque chose de doux, qui sonne confortable comme le poil d'un chat et mignon.

J'ai cherché pendant 2 jours dont un endormissement devant la TV avant de trouver Pomponette, le chat de Pagnol.

Moi qui aime la littérature, je ne pouvais que rendre hommage à ce monsieur et à cette scène du film si culte.

 

C'est passé comme une lettre à la poste. Moi qui ne voulais pas de chat, j'ai trouvé son nom.

 

 

Avoir un chat n'est pas si mal. C'est indépendant, pas prenant, ne demande pas de gros soins et relativement lent dans ses mouvements (du moins mon animal). La voir se prélasser me relaxe, elle ne m'embête pas beaucoup même si j'exagère beaucoup, je m'amuse avec elle allant jusqu'a lui fabriquer son premier jouet.

 

J'aime bien mon chat.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Récit d'un schizoïde
  • : J'ai décidé d'ouvrir ce blog et de laisser mon témoignage sur ma vie en tant que schizoïde au quotidien. Il pourrait être utile à tous ceux qui souffrent de la même pathologie, afin de découvrir les autres sous un angle différent, ainsi qu'à leurs proches qui pourraient être à même de mieux les comprendre.
  • Contact

Recherche

Catégories