Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 18:23

Finalement, je suis sortis ce matin même. Mon père est venu me chercher. Je suis rentré chez moi aux alentours de 11h, le temps de régler tous les papiers administratifs et de voir mon psychiatre. C'est la première fois que je prends autant de médicaments à la fois, mais je suis content de retourner à la maison. Mes petites soeurs seront en vacances demain et j'ai déjà été assigné au poste de maître nageur à la piscine. Je devrais entre autre surveiller les Barbie.

 

Seulement tout ceci n'est pas ma préoccupation première. J'ai attendu un peu avant de me décider à appeler Cécile. Je préférais l'avoir de vive voix, sans passer par l'ordinateur. Je lui ai demander de me rejoindre à l'appartement pour discuter, elle y était déjà. Cela faisait 2 semaines qu'elle y était revenue pour faire le ménage et prendre des nouvelles de Thomas. Il l'a aidé à réparer une étagère pendant mon absence. A mon arrivée, rien n'avait changé de place, tout était comme avant. Il faisait sombre, elle avait tout fermé pour que le frais reste le plus longtemps possible. Nous étions en plein après midi et il faisait tout de même très chaud à l'intérieur. Je ne lui ai pas laissé le temps d'engager une conversation, je lui ai dis que je voulais rester avec elle mais que j'avais besoin de temps pour m'habituer à ce changement. Je ne voulais pas, pas du tout, devenir ca nouvelle dépendance affective, une espèce de bouée de sauvetage pour elle et son ego. Je n'y arriverai jamais.

 

Elle m'a alors répondu qu'elle n'était pas dépendante à moi puisqu'elle était prête à partir, à tout lâcher et à revenir vivre chez ses parents. Ce n'était pas la première fois qu'un homme voulait la quitter, elle a apprit à vivre avec cette option dans un coin de sa tête. Elle voulait que l'on s'arrête là puisque c'était si difficile pour moi. Durant tous ces mois passés ensemble, j'étais à ses yeux son petit ami mais pas le prince charmant. Elle préférait vivre seule plutôt que de souffrir inutilement, de ne pas se sentir aimer par quelqu'un d'aussi proche.

Elle m'a dit que je n'avais pas rempli mon rôle.

 

J'ai alors appris d'un petit ami, un mari, un amant, quelqu'un qui partage la vie d'une autre personne la complète sans le vouloir. Je ne suis pas parfait, elle non plus et nous ne le serons jamais, même à deux et en faisant beaucoup d'efforts. Cependant, on peut toujours essayer de faire fonctionner la machine le plus longtemps possible.

Je n'ai pas la notice pour le fonctionnement de cette machine. Je ne l'ai jamais trouvé. D'après elle, tout le monde la trouve. Il arrive juste qu'on la perde ou qu'on ne sache pas la lire. Elle en a une, pleine de ratures et vraiment pas bien rédigée mais elle en a écrite une autre, sans rien demander à personne. Celle-ci lui convient, au delà de tout ce que les autres peuvent en dire. Au fond d'elle, elle n'a pas envie que cela s'arrête et moi non plus.

Si l'on ne m'apprend pas, je ne saurais jamais le faire. Elle veut bien m'apprendre.

 

 

 

Il est normal qu'une personne s'accroche à une autre lorsqu'elles s'aiment. Pour fonder une relation, il faut être proche l'un de l'autre, pas à des centaines de kilomètres. Même si je suis loin d'elle dans un sens, il va falloir que je me rapproche si je veux que ça marche. J'ai eu peur, j'ai encore peur de se rapprochement si soudain pour moi. Aujourd'hui, nous avons trouvé une méthode plus efficace pour nous rapprocher, je n'y avais même pas songer. J'en rougis, mais c'est quelque chose que je ne peux pas mettre par écrit. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Bonjour Lazarus,


Je suis tombée sur votre blog il y a quelques jours et j'ai été fascinée. J'ai regardé les dates de vos articles et je vois que cela fait longtemps que vous n'ayez plus rien écrit sur ce blog.
J'aimerais beaucoup vous écrire directement sans que cela soit public, vous poser quelques questions par exemple...
Répondre

Présentation

  • : Récit d'un schizoïde
  • : J'ai décidé d'ouvrir ce blog et de laisser mon témoignage sur ma vie en tant que schizoïde au quotidien. Il pourrait être utile à tous ceux qui souffrent de la même pathologie, afin de découvrir les autres sous un angle différent, ainsi qu'à leurs proches qui pourraient être à même de mieux les comprendre.
  • Contact

Recherche

Catégories