Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 02:06

Je n'ai pas publié depuis un moment sur ce blog, ni ailleurs. Il s'est passé des choses depuis mon départ en vacances. Je ne pense pas raconter tout ceci en détails cette fois, peut être une autre.

 

Ma copine et moi devions partir chez des amis pour quelques jours, pas très loin de chez nous. Seulement, mon GPS n'étant pas à jour, j'ai fais un détour de plusieurs kilomètres à cause de travaux non signalés. Nous nous sommes alors arrêtés dans un village pour y passer la nuit, n'en pouvant plus de conduire. La nuit que nous avons passé, moi et Thomas fut l'une des pire de notre vie. Nous nous sommes fait agresser, en partie à cause de l'insouciance malheureuse de mon ami.

Je m'en suis tiré avec une côte cassée, une autre fêlée et deux points de suture sur l'épaule. Aucun de nous n'eus peur lors de l'agression, nous nous sommes même défendus. Ce sont les séquelle psychologiques importantes qui demeures, autant pour moi que pour Cécile.

 

 

Le résultat est que j'ai du retourner en hôpital psychiatrique, ne me sentant vraiment pas dans mon assiette. Tout cela, n'était pas vraiment du à l'émotion de cette agression, mais plutôt à une soudaine prise de conscience qui fut pour moi comme un coup de couteau dans le coeur. Lorsque ces évènements ce sont passés, c'est Cécile qui m'a vu en premier. Elle pleurait beaucoup, j'étais incapable de lui dire quoi que ce soit, si ce n'est qu'elle me faisait mal à force d'appuyer sur ma poitrine. Je n'ai pas su trouver un seul mot réconfortant, tellement ma douleur physique était intense. Elle s'accrochait à moi et d'un coup, j'ai compris que c'est de moi dont elle était dépendante. Aussitôt, je me suis mis à angoisser. Je ne pouvais pas concevoir cela, je ne me sentais tout bonnement pas prêt à assumer ce rôle; celui du véritable petit ami, celui dont elle avait toujours voulu que je tienne. Dans ma tête, le fait que l'on forme un couple soit une chose, mais que cela dure, ce n'était pas encore une idée fixe.

 

Durant ma convalescence, je suis retourné chez mes parents et elle chez sa mère, ne pouvant rester seule dans l'appartement. Elle venait me voir très souvent et son omniprésence m'inquiétait de plus en plus. Un jour où j'étais particulièrement fatigué et ne pouvant plus de l'entendre, de la voir pleurer, nous nous sommes disputés. Voyant que je commençais à me faire du mal, mon père m'a emmené à l'hôpital. Le psychiatre jugea sage que j'y reste au moins quinze jours, le temps de décompresser et de faire le point. Ma psychologue à même pris sur ses derniers jours de congés pour venir me voir. Cela va faire bientôt un mois que j'y suis. Je devrais retourner chez mes parents d'ici la fin de la semaine.

Durant ce labs de temps, je n'ai pas contacté Cécile une seule fois. Je sais qu'elle s'est plusieurs fois présentée à l'accueil de l'hôpital, mais j'ai toujours refusé d'aller la voir. Elle m'a finalement envoyé un mail lundi soir disant que si je le souhaitais, nous pourrions mettre un terme à notre relation.

Je n'ai pas encore répondu, je n'y ai même pas encore réfléchi. Je ne sais pas.

 

 

Cela pourrait être une opportunité d'être à nouveau seul et libre de faire ce dont j'aurais envie mais d'un côté, tout le chemin que j'aurais parcouru depuis que nous nous sommes rencontrer n'aurait alors servi à rien. Je me suis promis de lui répondre demain, quelque soit la réponse.

En attendant, je ne dors pas.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Bonjour Lazarus,


Vous dites : "Je n'ai pas publié depuis un moment sur ce blog, ni ailleurs." Puis-je savoir où ailleurs, sur quel autre site vous avez publié / écrit des commentaires, articles ou autre?


Merci d'avance.


Je trouve votre style très clair et agréable.


Cordialement.


Mary 
Répondre
L


Je "n'écris" null par ailleurs que sur ce blog. Il m'arrive de passer sur les forum de Doctissimo pour répondre à quelques sujets de temps en temps.



Présentation

  • : Récit d'un schizoïde
  • : J'ai décidé d'ouvrir ce blog et de laisser mon témoignage sur ma vie en tant que schizoïde au quotidien. Il pourrait être utile à tous ceux qui souffrent de la même pathologie, afin de découvrir les autres sous un angle différent, ainsi qu'à leurs proches qui pourraient être à même de mieux les comprendre.
  • Contact

Recherche

Catégories